La rentrée scolaire à Lablachère

Un authentique sacerdoce. Il en fallait du courage pour organiser le 12 mai 2020 la rentrée scolaire dans le primaire.
De la ténacité, du professionnalisme et beaucoup d’énergie. Le Directeur de l’école publique n’en manque pas, bien au contraire. Il faut saluer son implication ainsi que celles des parents d’élèves, du Maire et de son adjointe chargée des affaires scolaires, tant la mise en œuvre de cette rentrée est terriblement compliquée.

Le protocole sanitaire de réouverture fait plusieurs dizaines de pages (53 exactement). Des mesures tellement contraignantes qu’elles en devenaient un casse-tête à priori insoluble, une mission presque impossible. Distanciations physiques, gestes barrières, limitations du brassage des élèves, ventilations des classes, nettoyages et désinfections des locaux et des matériels, information, communication, formation ….
Néanmoins, les acteurs concernés sont arrivés à respecter toutes les conditions nécessaires à une rentrée scolaire sous haute protection des enfants, du personnel enseignant et des agents communaux. Bravo.

Impossible dans les conditions imposées par le protocole sanitaire de scolariser les maternelles. Une garderie sera mise en place avant et après la classe. Pas de service de cantine habituel, les enfants amèneront leur panier repas. Le télétravail se poursuivra pour les non volontaires.
Il reste à attendre le sondage réalisé auprès des parents et s’il est favorable, l’école de Lablachère ouvrira ses portes.

Voilà pour les grandes lignes. Les détails de cette rentrée vous seront communiqués ultérieurement.

Enfin, l’école privée devrait ouvrir également le 12 mai 2020 mais nous manquons d’informations pour commenter leur décision.

Nous saluons le courage et l’abnégation de la Mairie, du personnel enseignant mais aussi des personnels communaux sans lesquels cette rentrée ne pouvait se réaliser.

3 commentaires sur “La rentrée scolaire à Lablachère”

  1. Cette période bien spéciale nous fera changer certaines habitudes. Télétravail, téléconférence, confcall, et je lis dans votre article: “les enfants amèneront leur panier repas”. Voilà une idée intéressante, cela éviterai bien des débats sur les repas spéciaux, ferai faire des économies aux parents et à la collectivité. Cela se pratique dans certains pays nordiques, et semble convenir à tous.

    1. Bonjour Alain
      A situation exceptionnelle effort exceptionnel. Ensuite pérenniser ce mode de faire nécessiterait l’accord de tous les parents mais je ne suis pas sûr qu’il fasse unanimité.
      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *