Des masques également pour les petits

Après le 11 mai, en complément des gestes barrières, l’état devrait permettre à chaque français de se procurer un masque. Ceux-ci seront disponibles dans les pharmacies, les bureaux de tabac/presse et peut être dans les supermarchés. Nous sommes également en attente des masques commandés par la Région et qui devraient arriver fin avril début mai.

Le groupe Danièle R et ses cousettes s’est lancé dans la confection des masques le 20 mars 2020, dès le début du confinement. Elles n’étaient que trois au départ, mais elles se sont vues renforcées au fil des semaines par des nouvelles bénévoles. Elles sont maintenant une quinzaine. L’équipe Danièle R et ses cousettes a réalisé à ce jour plus de 600 masques « alternatifs » déposés et distribués chez Bruno tabac/presse à Lablachère. Certaines d’entre-elles ont également confectionnées 110 masques livrés en kit par la Municipalité de Lablachère et qui devraient être distribués par celle-ci.

L’appel à un engagement commun de toutes les bonnes volontés n’a pas été facile. Notre blog ne suffisait pas. Heureusement, notre appel a été relayé par des sites généreux comme Coronavirus Lablachère (aujourd’hui “Déconfinement Lablachère”) et des groupes d’informations sur les réseaux sociaux. La presse traditionnelle a été étrangement silencieuse ou est arrivée après la bataille, nous privant sans aucun doute d’une contribution plus performante encore. Heureusement le bouche à oreille a fait le reste.

On continue. Mais dans la perspective du déconfinement et de la rentrée scolaire le 11 mai 2020, Danièle R et ses cousettes vont prioriser les masques pour enfants qui seront directement remis aux responsables des école primaires de Lablachère et du collège de Joyeuse. Nous ne savons pas aujourd’hui combien d’enfants seront concernés. Les classes maternelles et les «un petit peu plus grands» ne devraient pas porter de masques. Mais les collégiens si. De toutes les façons ce n’est pas perdu, les masques pourront être utilisés par les enfants accompagnant leurs parents sur la voie publique ou dans les lieux publics à partir du déconfinement.

Alors merci encore à Danièle R et ses cousettes pour leur détermination et leur dévouement.

« La meilleure des vertus est le dévouement à la cause humaine ».

4 commentaires sur “Des masques également pour les petits”

  1. Bonjour, pour bonne information, voir la Note d’information du 29/03 mise à jour le 26 avril dernier, Nouvelles catégories de masques réservés à des usages non sanitaires:
    “tout fabricant ou importateur mettant ces masques sur le marché doit préalablement:
    – faire réaliser des essais, sous sa responsabilité, conduit par un tiers compétent, démontrant les performances de ces masques (…)
    – demander la publication de ces essais (…)
    – apposer sur le produit ou son emballage le logo (…)
    – indiquer de manière lisible les performances de filtration sur l’emballage,
    – (…)
    bref, la loi ne peut être négligée à partir du moment ou vous vous destinez à une promotion et distribution grand public.
    il est là: https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/home/Masques_reservees_a_des_usages_non_sanitaires.pdf?fbclid=IwAR0JnvQk90EnnrMObOoROrMlLjBqu7nQV754mHzsmECHV-l3Nk9VzQHbYb0
    A bon entendeur,
    CL

    1. Bonjour
      Des milliers de couturières à travers la France confectionnent bénévolement des “masques alternatifs” pour palier à la pénurie de masques “officiels”.
      Danièle R et ses cousettes s’y sont mises depuis le 20 mars 2020 avec un canevas fourni par des hôpitaux et en respectant les normes AFNOR. Tous les médecins sont unanimes à déclarer qu’il vaut mieux porter un masque alternatif que rien.
      Pour notre part nous préférons soutenir cette démarche bénévole, généreuse et altruiste que celles et ceux qui se réfugient derrière des textes et des normes et ne font rien pour aider leurs prochains.Peut-être me permettez-vous de profiter de cette réponse pour vous rappeler la loi et l’esprit de la loi.
      Vous concluez par “A bon entendeur”. C’est une expression qui a une connotation d’avertissement ou de menace que nous n’aimons pas. En ce qui nous concerne nous privilégions cordialement, bien mieux adapté à la crise sanitaire actuelle et à la solidarité qu’elle nécessite.

  2. J’ajoute:
    tout fabricant ou importateur mettant ces masques sur le marché doit préalablement…
    ” mettant ces masques sur le marché” donc en vente, Danièle R et les cousette ne vendent pas leurs masques, mais en font don, elle ne sont donc pas soumises à cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *